Alimentation du chien

31 janvier 2019
Conseils_chiens_alimentation_01.jpg

« Que ton aliment soit ton seul médicament » (Hippocrate). Est-il besoin de le rappeler ? Une bonne alimentation est la base d’une vie en bonne santé.

Quelques informations à connaître :

Le chien est à la base un carnivore, mais moins strict que le chat. Il n’est donc pas omnivore, contrairement à une idée répandue, bien qu’il soit capable d’assimiler certains aliments d’origine végétale. Le tendance du chien à manger tout ce qu’on lui donne a amené à le qualifier d’omnivore opportuniste.
Mais qu’on ne s’y trompe pas : il suffit de regarder sa dentition et d’étudier son système de digestion pour que l’évidence s’impose. Il est fait pour manger de la viande.
Son alimentation doit au moins contenir 50% de protéines animales.

Les marques vétérinaires que nous vous proposons font l’objet de contrôles draconiens depuis l’origine des produits jusqu’à la composition finale et sont adaptées aux différents stades de vie de l’animal (chaton, adulte, animal stérilisé, senior).

Conseils santé chiens -alimentation

Ration ménagère

Conseils santé chiens – alimentation ménagère

Il est également possible de composer soi-même un repas équilibré et adapté aux besoins de votre animal. Dans ce cas, une attention toute particulière doit être apportée à le recherche de l’équilibre de la ration par l’ajout de compléments minéraux. Pour cela, il est nécessaire de demander conseil à un vétérinaire.

Certains légumes et céréales sont pratiques car ils contiennent des fibres qui permettent, en quantité appropriée, un bon transit.

Aliments interdits

En revanche, le chien digère très mal les aliments fermentescibles comme les oignons, les haricots blancs ou rouges et les lentilles ainsi que les légumineuses !

Certains aliments sont de véritables dangers pour lui. On pense notamment aux charcuteries salées, à certains champignons, au chocolat, à l’avocat et aux raisins.

Conseils santé chiens -aliments interdits

Les propriétaires sont souvent tentés de donner des os à leur chien, mais il faut savoir qu’il y a un risque faible mais réel que ces os se fractionnent en petits morceaux pointus. Dans le pire des cas, ils causent des lésions lors de l’ingestion, telles une perforation ou lacération de l’œsophage, de l’estomac ou de l’intestin. Les morceaux d’os peuvent s’agglomérer dans l’intestin et provoquer une constipation sévère accompagnée de douleurs abdominales
intenses. Les os de poulet, de lapin et de côtelettes, plus minces et cassants, sont plus dangereux que d’autres.
Il faut reconnaître que le travail de mastication est bon pour l’hygiène buccale.

Adressez-vous à votre vétérinaire pour découvrir les meilleures solutions pour permettre à votre chien de ronger en toute quiétude.

Comme pour tout animal domestique, il faut veiller à laisser de l’eau à sa disposition jour et nuit.

Copyright Oxane-Vetaction Conseil 2017.